Assurance vie

Comparez + de 800 contrats en ligne
Rapide et gratuit

Comparer les assurances vie

🤑 Jusqu’à 400€ offert !

Assurance vie Caisse d’Épargne : avis, frais et rendements pour ses contrats Millevie

La Caisse d’Épargne est un acteur clé du développement économique des territoires en France. Établissements mutualistes au service de ses sociétaires, les caisses d’épargne se caractérisent par leur proximité et leur présence au niveau local. Elles distribuent des produits financiers, notamment des solutions d’assurance vie pour les épargnants.

Quels sont les atouts de la gamme Millevie ? Frais, rendements, mode de gestion : voici ce qu’il faut savoir. 👇

Présentation du groupe Caisse d’Épargne

Le groupe mutualiste se compose de 15 Caisses d’Épargne. La Fédération forme, avec celle des Banques Populaires, le groupe BPCE depuis 2009. Son activité est consacrée à la distribution de produits et de services financiers (banque de détail, crédit, prévoyance, assurance, investissement).

Société mère BPCE
Année de création 1818
Président du directoire BPCE Laurent Mignon
Nombre de clients 20,6 millions
Effectif 35 000
Banques coopératives 15 Caisses d’Épargne
Chiffre d’affaires 2021 25,7 milliards d’euros (BPCE)
Produits Banque
Assurance
Épargne
Retraite
Prévoyance
Contrats d’assurance vie Millevie Essentielle 2
Millevie Infinie 2
Millevie Initiale 2
Millevie Premium 2

Un peu d’histoire :

La première Caisse d’épargne et de prévoyance est lancée à Paris en 1818. Sa fonction : inciter l’épargne populaire en gardant la trace des opérations et des gains perçus. Leur nombre atteint 2800 avant la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1950, les établissements diversifient leur offre bancaire qui ne se cantonne plus à l’unique livret d’épargne.

Les décennies suivantes sont marquées par la mise en concurrence, la consolidation du marché et les mutations institutionnelles. La loi réorganise l’ensemble des entités avec trois échelons (local, régional et national) et un chef de réseau, le Centre national des caisses d’épargne et de prévoyance (CNCEP), devenu, en 1992, la Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE).

Au cours des années 90, la privatisation permet d’enrichir encore l’offre de produits et de services financiers. Si les mouvements de croissance externe échouent, les caisses d’épargne optent pour le statut d’établissements mutualistes. Suite à la crise financière de 2008, le CNCE fusionne avec le conseil d’administration de la Banque Fédérale des Banques Populaires (BFBP) pour créer le groupe BPCE.

Fonctionnement :

Depuis la réforme de 1999, les Caisses d’Épargne sont constituées en Fédération. L’organe représente leurs intérêts ainsi que ceux des administrateurs et des sociétaires. Il fluidifie les échanges entre chaque caisse, tout en étant leur courroie de transmission avec l’international.

L’ensemble se fonde dans le groupe BPCE qui englobe les deux groupes bancaires et toutes leurs filiales. Le groupe Caisse d’Épargne réunit 15 établissements.

Caisse d’Épargne Siège Nombre d’agences Effectif
Hauts de France Lille 356 3300
Normandie Bois-Guillaume 228 1985
Ile-de-France Paris 480 4828
Grand Est Europe Strasbourg 337 3000
Bretagne Pays de la Loire Orvault 415 3000
Loire Centre Ormes 209 1724
Bourgogne Franche-Comté Dijon 240 1699
Auvergne Limousin Clermont-Ferrand 176 1381
Rhône-Alpes Dijon 305 3100
Aquitaine Poitou-Charentes Bordeaux 375 2816
Loire Drôme Ardèche Saint-Etienne 153 1155
Midi-Pyrénées Toulouse 228 1735
Provence Alpes Corse Marseille 266 2659
Languedoc-Roussillon Montpellier 183 1508
Côte d’Azur Nice 152 1866

Chiffres clés :

La Caisse d’Épargne, c’est :

  • 18,6 millions de clients ;
  • 4,5 millions de sociétaires ;
  • 1ère banque des jeunes ;
  • 1er financeur de l’économie sociale et solidaire ;
  • 1er partenaire bancaire des collectivités locales ;
  • 1er acteur du logement social ;
  • 1ère banque des personnes protégées.

En ce qui concerne les résultats financiers, le produit net bancaire du réseau Caisse d’Epargne atteint 7,24 milliards d’euros en 2021. Sa croissance annuelle s’élève à 4,7 %.

L’offre d’assurance vie des Caisses d’Épargne

La Caisse d’Épargne commercialise quatre solutions d’assurance vie :
  • Millevie Essentielle 2 ;
  • Millevie Infinie 2 ;
  • Millevie Initiale 2 ;
  • Millevie Premium 2.

Millevie Essentielle 2 allie sécurité et investissement dynamisé :

Le contrat Millevie Essentielle 2 est l’assurance vie grand public de la Caisse d’Épargne. Le souscripteur doit verser seulement 500 euros au moment de l’adhésion. Ce montant peut même descendre à 100 euros par mois en cas de versements programmés.

Millevie Essentielle 2 inclut une garantie décès sans frais supplémentaires. En cas de décès du souscripteur avant l’âge de 85 ans, le ou les bénéficiaires perçoivent jusqu’à 300 000 euros, y compris si le contrat a enregistré des moins-values.

En ce qui concerne la gestion du contrat, l’assuré peut tout piloter lui-même. La gestion libre permet d’activer à deux options d’arbitrage automatique sans surcoût :

  • la sécurisation des plus-values ;
  • la dynamisation des intérêts.

Accessible à partir de 1500 euros, la gestion déléguée nécessite de déterminer avec un conseiller Caisse d’Epargne son profil d’investisseur. Selon ses objectifs et sa prise de risque consenti, un mandat lui est attribué.

  • Prudence ;
  • Équilibre ;
  • Vitalité ;
  • Audace.

Le capital est géré par une filiale du groupe BPCE : VEGA Investment Managers (ou VEGA IM). Leur comité d’allocation d’actifs arbitre en respectant le profil d’investisseur prédéfini. La prise de décisions est rapide en fonction des scénarios boursiers, des évolutions du contexte macro-économique ou encore des conditions de liquidité.

Millevie Initiale 2, capitaliser pour ses enfants :

Le contrat Millevie Initiale 2 s’adresse aux parents souhaitant constituer une épargne pour leurs enfants à utiliser durant leur entrée dans la vie active. La barrière à l’entrée est très basse, puisque le versement initial imposé est de 100 euros. Le montant minimum des versements réguliers est seulement de 50 euros.

💡Bon à savoir :
Le parent souscripteur désigne l’enfant comme détenteur du contrat. Le responsable légal peut fixer une date d’anniversaire, entre 18 et 25 ans, à partir de laquelle l’enfant pourra disposer du capital comme bon lui semble.

La répartition de l’épargne se fait entre le fonds en euros à capital garanti et les supports d’investissement en unités de compte. Le souscripteur dispose de deux options d’arbitrage automatique :

  • la sécurisation des plus-values ;
  • la dynamisation des intérêts.

Les versements réalisés par les parents ou les proches de l’enfant mineur peuvent être assimilés à une donation. Cela permet de profiter du cadre fiscal avantageux ainsi que des abattements fiscaux. Ce montant peut aller jusqu’à :

  • 100 000 euros pour les parents tous les 15 ans ;
  • 31 865 euros pour les grands-parents tous les 15 ans.

Millevie Premium 2, élargir son horizon de placement :

Le contrat d’assurance vie multisupport MILLEVIE Premium est proposé par BPCE Vie. Le versement initial est de 15 000 euros. Le montant d’un versement régulier ou périodique se fait à partir de 150 euros par mois.

Le souscripteur peut choisir entre deux modes de gestion : la gestion libre ou la gestion sous mandat. Dans ce dernier cas de figure, la stratégie est définie avec un conseiller en gestion privée. L’assuré détermine son profil d’investisseur et choisit ensuite parmi les quatre mandats disponibles celui qui correspond le mieux à ses objectifs et son aversion au risque :

  • Prudence ;
  • Équilibre ;
  • Vitalité ;
  • Audace.

Outre la garantie décès plancher (plafonnée à 300 000 euros), le contrat d’assurance vie inclut quatre options d’arbitrages automatiques :

  • Sécurisation des plus-values ;
  • Dynamisation des intérêts ;
  • Diversification progressive du capital ;
  • Stop loss relatif.

Millevie Infinie 2, valoriser son capital selon ses exigences :

Le contrat d’assurance vie haut de gamme n’est pas accessible à tout le monde. Le versement initial minimum s’élève à 100 000 euros. Ensuite, les versements sont libres et sans seuil à respecter. En cas de versement périodique, le montant minimum est fixé à 150 euros par mois.

Le montant minimum d’un rachat est de 1500 euros. Le souscripteur doit laisser au moins 5000 euros sur son assurance vie, sous peine d’entraîner sa clôture et donc la perte de son ancienneté fiscale.

L’épargnant doit choisir entre la gestion libre ou la gestion pilotée, tout en pouvant basculer de l’une à l’autre quand bon lui semble. La gestion libre permet de sélectionner soi-même ses supports d’investissements. Accessible dès 10 000 euros, la gestion sous mandat délègue ce travail à des gestionnaires professionnels.

Pour rappel, la gestion sous mandat implique de dessiner avec son conseiller Caisse d’Epargne son profil d’investisseur (objectifs d’épargne, horizon de placement, situation patrimoniale, aversion au risque). Ce dernier passe alors le relais aux gérants de VEGA Investment Managers (filiale de Natixis Wealth Management appartenant au groupe BPCE). Les gestionnaires allouent les actifs et adaptent la stratégie en fonction des informations transmises.

La gamme de supports comporte notamment des fonds socialement responsables. Leur sélection consiste à conjuguer des critères financiers et des critères extra-financiers type fonds ISR (investissement socialement responsable), ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) ou Label Relance (soutien de trésorerie aux PME suite à la crise sanitaire).

📰288
C’est de nombre de fonds qui prennent en compte les critères ESG (55 milliards d’euros d’encours).

En gestion libre, l’assuré dispose de six options d’arbitrage :

  • Sécurisation des plus-values ;
  • Dynamisation des intérêts ;
  • Diversification progressive du capital ;
  • Stop loss relatif ;
  • Couloir des performances ;
  • Rééquilibrage automatique.

Frais des assurances vie de la Caisse d’Épargne

Tous les contrats d’assurance vie de la gamme Millevie de la Caisse d’Épargne incluent des frais sur versement à hauteur de 3,50 % du montant. Au niveau des frais d’arbitrage, toutes les solutions impliquent une commission de 0,5 % avec un arbitrage gratuit chaque année. Consultez notre documentation sur les frais d’une assurance vie.

En ce qui concerne les frais de gestion, voici les différences de coût selon les contrats Millevie :

Gamme Millevie Frais de gestion sur le fonds euros Frais de gestion sur les unités de compte
Essentielle 2 0,70% 0,80%
Initiale 2 0,70% 0,80%
Premium 2 0,60% 0,95%
Infinie 2 0,50% 0,95%

Rendement 2021 de l’assurance vie Caisse d’Épargne

Voici les taux servis en 2021 par les assurances vie commercialisées dans le réseau Caisse d’Epargne et gérées par l’assureur du même groupe BPCE Vie :

  • Millevie Essentielle 2 : 0,75 % ;
  • Millevie Initiale 2 : 0,75 ;
  • Millevie Premium 2 : 0,90 % ;
  • Millevie Infinie 2 : 1,10 %.

Pour rappel, les performances passées ne présagent absolument pas des rendements futurs. De plus, chaque épargnant choisit une certaine prise de risque en sélectionnant des supports d’investissement en unités de compte. Autrement dit : les résultats dépendent aussi de la stratégie adoptée et du mandat d’investisseur voulu.

Voir également notre comparatif des assurances vie avec les meilleurs rendements 2022.

Comment souscrire un contrat d’assurance vie MILLEVIE Caisse d’Épargne ?

Pour ouvrir un contrat d’assurance via à La Caisse d’Épargne, vous devez prendre rendez-vous avec un conseiller. Vous pouvez le faire :

  • 💻en ligne via un formulaire de demande de rendez-vous ;
  • 📞par téléphone en appelant un conseiller près de chez vous ;
  • 🏠en vous rendant dans votre agence locale (4100 points de vente en France).

Une fois client, vous accédez à votre espace en ligne personnalisé et sécurisé. Vous pouvez alors gérer votre contrat, faire des versements, choisir vos supports d’investissement et avoir le suivi de leur performance. Vous avez également accès à cet espace depuis l’application mobile du groupe bancaire baptisée Banxo.

Notre avis sur l’assurance vie de la Caisse d’Épargne en 2022

✅ Notre avis sur la Caisse d’Épargne est bon. Le groupe mutualiste affiche une réelle proximité avec un vaste réseau d’agences physiques partout en France. Sa solidité est confortée par son appartenance au groupe BPCE au côté des Banques Populaires. Le service client est de qualité. L’offre de produits bancaires et financiers très large.

En matière d’assurance vie, la gamme Millevie décline quatre solutions actuellement commercialisées. Chaque formule est adaptée à un objectif d’épargne ou d’investissement. Les modes de gestion libre ou sous mandat permettent de choisir son niveau d’autonomie. L’appli mobile permet de piloter son contrat facilement avec une interface dotée de nombreuses fonctionnalités intéressantes.

❌ Les limites de la Caisse d’Épargne concernent un certain manque d’accès aux informations. Le site foisonne de ressources ce qui complexifie la tâche de trouver le renseignement souhaité. Les clients sont souvent orientés vers la prise de rendez-vous avec un conseiller ce qui peut ternir l’expérience utilisateur.

Au sujet de l’assurance vie, les rendements des fonds euros sont assez bas. Toutefois, le défaut reste les frais des contrats. Les versements sont ponctionnés à hauteur de 3,5 % et les arbitrages commissionnés à 0,5 %. Les frais de gestion sur le fonds euros ou les unités de compte ne rattrapent pas forcément le coup. Conséquence : le différentiel entre les gains bruts et nets est dommageable.

Vous voulez savoir si d’autres assurances vie du marché sont plus attractives que les solutions des Caisses d’Épargne. Utilisez notre outil gratuit et sans engagement.

Ce comparateur de contrats d’assurance vie vous permet d’obtenir les offres qui correspondent à vos objectifs en quelques clics. Et si vous souhaitez disposer d’informations complémentaires, vous pouvez aussi être mis en relation avec un expert.

Faites une étude gratuite

Réalisez une étude gratuite et 100% personnalisée en 2 minutes.
👍 C'est gratuit et sans engagement

Comparez les assurances vie

jusqu’à 400€ offerts

Je compare gratuitement >